28, 29 et 30 mai 2021

Comme vous le savez, notre premier WBDF aurait dû avoir lieu le dernier we de mai 2020.
Celui-ci a du être annulé et reporté en raison de l’épidémie du corona-virus à fin mai 2021.

Au 6 mars 2020, à 3 jours de sa mise en ligne et du confinement annoncé, notre site aurait pu s’enorgueillir de vous annoncer la présence de plus de 25 auteurs ! Certains devaient encore confirmer…

Dès octobre 2020 prochain, nous réactualisons cette liste avec les premiers auteurs qui nous confirmeront (ou reconfirmeront) leur présence pour ce qui sera notre première édition en mai 2021. Notre actualité sur Facebook annoncera également la venue de ces auteurs au fur et à mesure des confirmations en parallèle au site.

Waterloo BD Festival

Depuis toujours, la ville de Waterloo est connue internationalement pour « Sa » bataille.
En juin 2015, toutes les commémorations du bicentenaire de ce pan de l’histoire européenne ont suscité un engouement sans précédent.

Mais Waterloo, ce n’est pas qu’une bataille, c’est aussi une ville de 30.000 habitants, située dans le Brabant Wallon, où il fait bon vivre.
Son centre, particulièrement animé, accueille de nombreux commerces et restaurants.
Sur le plan culturel, Waterloo est aussi très actif. De nombreux événements tels que le WaHFF (*), les festivités du 21 juillet, les 2 grandes brocantes, la braderie, les boucles impériales, etc.
Les initiatives ne manquent pas ! Dernièrement, un parcours d’artistes a suscité un grand intérêt auprès de la population waterlootoise et des communes environnantes..

Mais Waterloo c’est aussi un des berceaux de la BD belge !  De grands auteurs y ont vécu et d’autres y vivent encore !
Dès les années 40; Joseph Gillain dit Jijé, (Spirou, Valhardi, Jerry Spring, Blondin et Cirage) a accueilli, dans sa demeure de jeunes auteurs comme Franquin (Gaston Lagaffe, Marsupilami), Will (Tif et Tondu) et Morris (Lucky Luke) qui y créa son célèbre personnage !
Mitacq (La patrouille des Castors) y a vécu toute sa vie. Hislaire (Bidouille et Violette, Sambre) y habite encore aujourd’hui. D’autres auteurs scénaristes comme Jean Dufaux (Murena, Niklos Koda, Jessica Brandy) et dessinateurs comme Olivier Grenson (Niklos Koda), Kox (Agent 212), Godi (L’Elève Ducobu) et Dany (Olivier Rameau) demeurent dans les communes avoisinantes.
Pas moins de 3 magasins spécialisés en BD sont installés à Waterloo dont deux, depuis plus de 30 ans !! C’est donc, tout naturellement, que l’idée a germé dans l’esprit de 4 passionnés du 9ème art, deux waterlootois : Manu Scarmure et Hugues Wynants, épaulé par Reynold Leclercq, un professionnel bien connu dans le monde de la BD et Carl Wyckaert qui apporte son expertise dans le monde des “graphic novels”.
Ensemble, ils associent leurs savoirs pour lancer le premier Waterloo BD Festival (WBDF).
Le rendez-vous  est pris pour le week-end de la Pentecôte 2021.
(*) Waterloo Historical Film Festival

Messages

Florence REUTER

Bourgemestre de Waterloo

Le neuvième art investit Waterloo

On en rêvait doucement, on en parlait souvent… Grâce aux efforts et à la persévérance de quelques passionnés dont deux Waterlootois déterminés, férus de bulles et d’onomatopées, 2021 sera l’année de lancement du tout premier Waterloo BD Festival, unique en Brabant wallon ! Quelle fierté pour la bourgmestre que je suis, lectrice de “Sambre” depuis mes années d’université !

Je vous invite donc à vous évader et à plonger dans ces bulles sagaces, créatives, originales, poétiques et bien plus encore, celles-là même qui font de la bande dessinée un art à part entière, le neuvième (après l’architecture, la sculpture, la peinture, la musique, la littérature, le théâtre et le cinéma).
Un art que la Belgique francophone apprécie particulièrement puisque la BD y représente une belle part du marché du livre.

Nous serons nombreux, j’en suis sûre à nous y retrouver les 29, 30 et 31 mai. Le programme du WBDF sera varié, innovant, historique mais aussi léger et drôle !
Toute la Commune, lieux culturels, commerces locaux, librairies feront des « bulles » pour l’occasion et vous y rencontrerez des auteurs de talents. Temps forts aux Écuries où nous retournerons à l’école grâce à l’exposition de planches et dessins originaux de Bernard Godi, auteur du célèbre “L’élève Ducobu” ; exposition-concours BD historique au Syndicat d’initiative ; séances de dédicaces sous chapiteau en présence de plus de 30 auteurs en même temps qu’une bourse d’échange de bandes dessinées d’occasion et de collectors ; vente aux enchères de dessins originaux; projection de films tirés de bandes dessinées pour les 6-16 ans aux Cinés Wellington … Une foule d’animations vous attend
donc un peu partout car ce n’est pas seulement le tissu culturel de Waterloo mais la Commune toute entière, bien vivante, en osmose avec son temps,
ainsi que ses visiteurs (“bédévores” ou simples curieux, petits et grands…), qui vibreront au rythme du WBDF.

Entre découvertes, amusements et rencontres, cet événement nous promet de beaux moments de partage.

De tout cœur, merci à tous ceux qui se sont investis dans ce bel événement !

Bienvenue à tous !       En avant, la BD ! 

Yves VANDER CRUYSEN

Echevin de la Culture de Waterloo

Waterloo, le berceau de la BD
Accueillir un festival dédié à la bande dessinée était une évidence pour Waterloo.

N’est-ce pas dans notre commune, à l’angle de la drève de la Meute et de l’avenue Belle-Vue, qu’un certain Joseph Gillain, alias Jijé créa, juste après la deuxième guerre mondiale, l’un des premiers studios de BD. Il va y accueillir trois débutants : André Franquin (Gaston Lagaffe, Marsupilami,…), Willy Maltaite (Will – Tif et Tondu, Isabelle) et un certain Maurice de Bevere (Morris). Ce dernier va même y créer, le 16 mai 1947, son plus célèbre personnage, Lucky Luke.

Ensemble, ils vont former « La bande des 4 de Waterloo », appelée erronément « L’école de Marcinelle », leurs albums étant édités par le Brainois Charles Dupuis qui possédait son imprimerie dans la banlieue de Charleroi.

L’aventure waterlootoise de ce quatuor historique s’acheva en 1948, date à laquelle le groupe se sépara pour tenter l’aventure américaine. Entre-temps, il avait toutefois fait des petits, notamment Peyo et Mitacq. Ce dernier ne sera pas étranger au développement du scoutisme et intègrera bien des figures locales dans les planches de sa célèbre “Patrouille des Castors”.

Bien plus tard, c’est Hislaire (Yslaire) qui va rejoindre la morne plaine. Sa série « Sambre » est l’une des plus prisées et commentées des bédéphiles.

Waterloo peut donc se targuer d’être l’un des berceaux de la BD.

Et puisque notre cité historique est aussi ancrée dans l’histoire du Neuvième Art, il nous a semblé tout aussi évident d’offrir un CLion (contraction de Clio, la muse de l’histoire et du lion, symbole de Waterloo)  à la meilleure BD historique du moment.

Bienvenue à tous !

Tanguy STUCKENS

Député provincial en charge de la Culture

la Culture vecteur de liberté, d’ouverture d’esprit et de compréhension

Le Brabant wallon est une terre qui a vu naitre et grandir pléthore d’artistes du 9 ème Art : Hergé (Les aventures de Tintin), Raoul Cauvin (scénariste de Cédric, Cupidon, les Tuniques Bleues), Peyo (Les Schtroumpfs), Philippe Geluck (Le Chat), Dupa (Cubitus) et bien d’autres talents.
Plus largement, la Belgique semble détenir la plus forte densité de dessinateurs au monde !

Je me réjouis d’accompagner aujourd’hui la création d’un premier Festival de la BD à Waterloo.

Des bulles aux onomatopées, le 9ème Art a cette faculté universelle de s’adresser à toutes les générations, de rassembler petits et grands autour d’une même passion.

Les organisateurs du Waterloo BD Festival l’ont compris, ils en font une force et vont plus loin en réunissant artistes, auteurs, passionnés et amateurs dans un concept innovant et prometteur.

C’est précisément cette vision de la Culture que le Brabant wallon souhaite cultiver : riche, ouverte, inclusive, accessible… la Culture vecteur de liberté, d’ouverture d’esprit et de compréhension indispensable à la construction d’un vivre ensemble plus harmonieux. La Culture rassemble, éveille,
bouscule, elle invite au partage.

Une Culture qui est également indissociable de notre Patrimoine et de notre Histoire. En tant que pouvoir public, il est de notre devoir de la protéger et de la mettre en valeur, tout comme les talents qui la composent.

Le Waterloo BD Festival y participe activement et deviendra, c’est tout le bien que je lui souhaite, un
rendez-vous incontournable en Brabant wallon.

Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux…

Les quatre Ducobu du WBDF c’est nous, les rois du calcul et de la dictée ! Monsieur Latouche n’a qu’à bien se tenir! Avec Carl Wyckaert, Hugues Wynants, Reynold Leclercq et Manu Scarmure.

Publiée par Waterloo BD Festival sur Lundi 9 mars 2020

C’est Godi et son Élève Ducobu (sur scénario de Zidrou! au Lombard) qui seront les invités d’honneur du premier Waterloo BD Festival! Godi nous présente le projet de logo et d’affiche aux Écuries de Waterloo.

Publiée par Waterloo BD Festival sur Mercredi 4 mars 2020

Bonjour! Il fallait s'en douter...les derniers événements liés à la crise du Covid-19 (Coronavirus) nous poussent à...

Publiée par Waterloo BD Festival sur Jeudi 2 avril 2020

Le centre névralgique du WBDF (Waterloo BD Festival) sera la galerie des Écuries de Waterloo située chaussée de...

Publiée par Waterloo BD Festival sur Samedi 7 mars 2020

Projection graphique de la future grande exposition Godi - L’Elève Ducobu aux Écuries de Waterloo. 300 m2 consacrés au...

Publiée par Waterloo BD Festival sur Samedi 14 mars 2020

Hier soir, lors du vernissage de la Foire du livre de Bruxelles, Joris Mertens l’auteur de Béatrice chez Rue de...

Publiée par Waterloo BD Festival sur Mercredi 4 mars 2020

Nos Partenaires